Rony Colin met le cap sur le développement socioéconomique de la Croix-des-Bouquets

Rony Colin met le cap sur le développement socioéconomique de la Croix-des-Bouquets

Politique ! No Comments

« Tout processus de développement passe nécessairement par la mise en place des infrastructures de base. Sécurité, route, eau potable et assainissement, électricité, entre autres ». C’est ce qu’a fait savoir Rony Colin, maire principal de la commune de la Croix-des-Bouquets, lors de l’inauguration des travaux de rénovation de deux tronçons routiers, le vendredi 13 janvier 2017, dans ladite municipalité.

Deux tronçons routiers viennent d’être réhabilités. Il s’agit de la rue Abraham Lincoln (400 mètres linéaires) et la rue St Jean (430 mètres linéaires). Il faut signaler qu’il y a aussi une série de travaux de rénovation et de nouvelles percées des infrastructures routières entamées dans la commune il y a environ six mois. Faciliter la circulation, le transport, et aussi permettre aux opérateurs économiques de mener à bien leurs activités sont parmi les objectifs poursuivis par la mairie à travers ses interventions.

Le titulaire de cette municipalité qui s’exprimait lors de l’inauguration de ces travaux a indiqué que cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un programme global d’aménagement de la commune. « J’ai promis à la population crucienne des services sociaux de base », a lâché le maire principal, sans vouloir énumérer les autres travaux de nivelage déjà réalisés dans différentes zones de la commune, en cinq mois. Les travaux se poursuivent, a-t-il affirmé, précisant que d’autres travaux sont en passe d’être mis en branle, tels que drainage et canalisation. Il a, dans ce contexte, martelé qu’on ne peut pas penser la création d’emplois sans s’assurer que les infrastructures de base soient disponibles.

S’il est vrai que cette commune a été souvent critiquée sur divers problèmes : insalubrité, recette fiscale…, le PDG de radio Télé Zénith promet de tout mettre en œuvre, avec, bien sûr, la collaboration de la population pour relever ces défis constituant un goulot d’étranglements pour l’avancement de la commune. Faisant le point sur la fiscalité de la mairie, la situation semble avoir été compliquée. Le paiement des taxes a été une pierre d’achoppement. Mais, a-t-il auguré, par la motivation des gens, il a dit arriver à augmenter le nombre de personnes qui paie le CFPB, passant de 500 à 3 000 personnes, en cinq mois. « […] j’encourage tout un chacun à honorer ses redevances fiscales envers la mairie », a-t-il renchéri.

Sur ce même point, Rony Colin a aussi fait savoir qu’en arrivant à la tête de l’institution municipale, il a trouvé sur le compte bancaire de la mairie près de 600 gourdes, avec une dette de 46 millions. À en croire ses dires, il prévoit pour cet exercice une rentrée autour de 450 millions de gourdes. Cette prévision est faite, selon lui, sur la mise en opération des services affaires sociales et environnement, génie municipal, voirie, décès, domaine fiscalité, et aussi le service des affichages…

En matière de mise en opération des travaux d’infrastructures routières, la mairie développe une collaboration avec des entreprises de construction placées dans la commune. La compagnie HL Construction, consciente du leadership des dirigeants de la mairie de par le signal de développement envoyé, a coopéré en vue d’achever ces travaux ayant déjà démarré. La compagnie de construction qui a mis ses techniciens au service de la mairie, a utilisé son matériel et celui de la mairie pour achever les travaux. Tout cela s’inscrit dans une démarche de participation aux travaux de rénovation des réseaux routiers de la commune, afin de rendre service à la communauté.

Les défis sont de taille dans la commune. Mais, a avancé M. Colin, ensemble on va s’évertuer, dans la mesure du possible, à la mettre sur la voie du développement économique pour que ses filles et fils puissent trouver des services de qualité. Des riverains de la commune, interrogés sur la question, affirment avoir donné de bonnes notes à la mairie qui se veut être au côté de la population crucienne. Ils se montrent très enthousiastes quant à la rénovation de ces infrastructures routières. Ils appellent à la poursuite des activités.

Mise au point sur un projet de gares routières

À partir d’un budget rectificatif qui sera élaboré d’ici le mois de mars, un projet de deux gares routières sera, sous peu, effectif. Le premier se fera sur cinq carreaux de terres à ONAVIL, desservant les véhicules de transport en provenance du Plateau central. Dans cet espace, on y trouvera, une pompe gazoline, un shop, un poste de police, et un restaurant… L’autre se fera sur 1 ha dans la zone de la Tremblay, avec les mêmes services, desservant, pour sa part, les machines venant de la République dominicaine, Thiotte, Ganthier, notamment. D’autres perspectives sont en cours, parmi lesquelles la création d’un centre de santé, d’une école communale.

Située à 12 km au Nord-Est de Port-au-Prince, la Croix-des-Bouquets a une superficie de 634,62 km2. Elle est géographiquement bornée à l’Est par Thomazeau, Ganthier et Saut-d’Eau ; au Sud par Belle-Anse ; à l’Ouest par Cité Soleil ; au Nord par Tabarre, Pétion-Ville, Kenscoff, Cabaret et le Golfe de la Gonâve. Elle est aussi la plus grande commune de la République d’Haïti en termes de superficie.

Therno N. A. Sénélus



  • Author

    Related Articles

    Leave a comment

    Back to Top

    WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com