• La verite sur le cas de Lambert Joseph !  par Joel Leon

    La verite sur le cas de Lambert Joseph ! par Joel Leon

    Politique !

    Joseph Lambert n’est le fils de personne. Son allégeance a été, est et sera toujours à sa misérable personne. Tout se fait en fonction d’un calcul très simple, Joseph Lambert veut être toujours au pouvoir.

    Élu sénateur sous le label du regroupement politique INITE, ne pouvant pas être réélu sénateur à partir de sa propre force politique, pris refuge chez les TET KALE, d’abord comme conseiller présidentiel, puis sénateur. De 2006 à aujourd’hui, Joseph Lambert n’a manqué aucun rendez-vous de pouvoir. Il est toujours là!

    Ce revirement spectaculaire de Lambert reste fidèle à sa vocation politique d’opportunistes. Il se recycle au sein de l’opposition à fin de continuer sa perpétuation au pouvoir. Il faut noter aussi que Youri Latortue, le frère siamois de Joseph Lambert, a été lui aussi conseiller de Martelly, il avait fait défection bien avant. Tout observateur lucide s’attendait à voir Lambert faire de même quand il n’y a plus rien à gagner chez les TET KALE.

    Donc, tout ce bruit n’est rien d’autre qu’un processus de répositionnement pour mieux rebondir.

    Chers lecteurs, soyez patients avec moi, car l’enjeu est de taille.

    Joseph Lambert a essuyé deux échecs consécutifs, Son poulain Jean Michel Lapin avait été bousillé au sénat de la république en sa présence. Les deux puissants conseillers de Jovenel Moïse, Guychar Doré et …furent les tombeurs de ce dernier. Ce que Lambert éprouvait des difficultés à ingurgiter. Ces mêmes conseillers avaient rageusement combattu sa candidature à la Primature. À ce moment-là, l’affaire était devenue très personnelle. Lambert ne pouvait plus, en bon politicien il décide d’agir vite et fort. Surtout quand il y a des signes clairs qui annoncent la fin de Jovenel Moïse au pouvoir, l’homme n’avait qu’à précipiter à gagner le marquis avec armes et bagages.

    D’après une source proche du pouvoir en place, Joseph Lambert, avant d’abandonner le navire en difficulté, jurait de prendre sa revanche sur Jovenel Moïse et en même temps promettait de revenir en force comme le sauveur de celui-ci. Comment?

    Il est bien connu dans le milieu politique que le gouvernement américain ne supporte pas l’idée d’un président provisoire au palais national. Par contre, il exige de Jovenel Moïse d’un gouvernement de consensus national intégré, c’est à dire avec la participation de l’opposition réelle. Le président s’attarde à emprunter cette voie, par méfiance de se voir enfermer au pénitencier national avec ses compagnons.

    Joseph Lambert, une fois dans l’opposition, avec le support de nombreux sénateurs de la république, s’imposera comme l’homme idéal pour faciliter la transition. Déjà, beaucoup de sénateurs, incluant ceux du groupe des 4, sont prêts à accepter Joe Lambert comme le nouveau Moïse des eaux. Une fois que la Primature est conquise, il sera en position de prendre sa revanche!

    Chers lecteurs, ce répositionnement de ces derniers mois, n’est rien d’autre qu’une tentative calculée de perpétuer le même “ Penpenp la”. La carte est biaisée, toutes les voies emmènent à la crucifixion. Seule une révolution populaire sauvera la république!

    Que la volonté du Dieu tout-puissant soit faite!

    Joel Leon

  • Haiti est dans  la merde jusqu’au cou !!!

    Haiti est dans la merde jusqu’au cou !!!

    Politique !

    Nous sommes plus que jamais dans la merde. Nous avons une situation unique et cynique en même temps, 3 gouvernements sont en place. Près de 45 ministres désignés ou démissionnaires liquident les affaires courantes. 2 premier-ministres sont en poste, déjà 5 échecs au parlement pour renouveler l’exécutif. Le nouveau premier ministre désigné n’a aucune chance d’être ratifié au sénat, 14 sénateurs sont déjà en mode de rébellion.

    L’état a une dette de 5 milliards de gourdes à l’endroit du secteur pétrolier haïtien. D’ici la fin du mois d’août, si Jovenel Moïse n’a rien fait, à coup sûr il y aura rareté de gaz dans le pays. Déjà, certaines compagnies de distribution de produits pétroliers ralentissent leurs livraisons au secteur industriel haïtien. On attend le mauvais temps!

    L’échéance de deux mois accordé au président Jovenel Moïse pour démontrer au “ CORE GROUP” qu’il est en contrôle de la situation, arrivent sous peu à terme. Jusqu’à présent, le président n’a rien démontré, même au palais national il se présente rarement. Quoiqu’il y a un calme précaire installé au pays sur le plan politique, mais la situation sécuritaire se dégrade au point que la traditionnelle compagnie aérienne “ Américan Airlines “ réduit drastiquement ses voyages en Haïti. La raison invoquée n’est rien d’autre que l’instabilité et la violence.

    Après l’arrestation du seigneur de guerre, Arnel Joseph, il parait que tous les loups-garous “ get loose “. Les gangs, orphelins de leur chef, imposent la loi de la jungle partout dans le pays. La république est en émoi.

    Le mois prochain la chambre des députés sera en vacance. Ces derniers sont fous à la recherche de l’argent et entendent vendre leurs votes pour des milliers de billets verts. Cela se comprend, c’est une dernière chance de voler légalement les ressources de l’état au grand jour. Haïti est dans la merde, dan gryen an fini, se souci kap kontre.

    Entretemps, on a rendez-vous avec la plus grave crise politique et institutionnelle planifiée pour le deuxième lundi du mois de janvier 2020!

    Sans oublier l’ouverture des classes qui s’annonce des plus douloureuses pour les braves pères et mères de famille.

    L’opposition, comme un panier de crabes, s’entretue. Le peuple est livré à lui-même.

    La diaspora maintient son support financier, même quand ils sont victimes d’odieux assassinats et de kidnappings en visitant la terre natale. Après tout, lakay se lakay. Cependant, la possibilité pour que l’Amérique plonge dans une autre profonde récession économique avant la fin de l’année se précise de plus en plus.

    Qui viendra au secours de ce peuple cocufié depuis plus de deux siècles!

    Que la volonté du Dieu tout-puissant soit faite!

    Joel Leon

  • Nouvelle Opération TERRORISTE des Policiers BANDITS du BOID assimilable au mode Opératoire de Boko Haram hier après-midi à Lilavois 10 !!!

    Nouvelle Opération TERRORISTE des Policiers BANDITS du BOID assimilable au mode Opératoire de Boko Haram hier après-midi à Lilavois 10 !!!

    HOME, Politique !

    boi
    Incendie de Nombreuses Maisons a Lilavois 10, Pillages / Vols, Tortures, Exécutions Sommaires [un Cadavre Criblé de Balles et avec nombreux indices de Torture déjà retrouvé sur le terrain vague de Lilavois 17 : Pierre-Paul Dorsainvil / 31 ans, Chauffeur de Camion] et Arrestations(?) de Nombreux Riverains dont Une Majorité de JEUNES FILLES Non Retrouvées au niveau des divers sous commissariats de la zone. Ont-elles été Séquestrés pour Etre VIOLÉES par Ces Bandits du BOID ???!!!

    Cette Opération de Terreur serait mise sur pied Par ces Bandits du BOID suite / en “représailles” a l’assassinat d’un Policier du BOID qui sortait de la Banque hier après-midi par des Bandits a moto (22 e Promotion/ il laisse un enfant de 3 ans).

    Les faits relatés ici ont été dûment rapportés au Juge de Paix de la zone par la Population Victime ce matin en présence du Maire de la Croix des Bouquets (Rony Colin).

    Cela fait au Moins la Troisième Opération Criminelle et TERRORISTE de ce Type menée en toute Illégalité par des Agents du BOID Encagoulés accompagnées d’autres Civils Armés avec motos et autres véhicules Sans Plaques d’Immatriculation.

    Les Habitants Protestataires de l’Arcahaie ont été VICTIMES de ces Policiers TERRORISTES à maintes reprises et Nous Avons en Plusieurs Fois Dénoncé les Pratiques de Ces INCENDIAIRES et TORTIONNAIRES circulant au sein de la population civile avec des Armes de GUERRE !!!

    Aux dernières Nouvelles les Instances de Commandements de la Police Nationale d’Haïti Ne Seraient Pas Au Courant d’Une Quelconque Opération Régulière du BOID dans la zone de Lilavois (en particulier la DDO) !!!

    Les Hordes Sauvages Sont Donc LÂCHÉES et le Règne du CHAOS et de la TERREUR s’Installe Sous la Gouvernance de Jovenel Moise / Jacques Guy Lafontant !!!

    Il est grand temps que les Responsables d’Organisations de Defense des Droits Humains délaissent le Confort de Leurs Bureaux du Bois Verna, de Pacot et de Turgeau entres autres Pour Aller Faire Leur Travail d’Enquête de Terrain et d’Accompagnement des Victimes Actuelles ! Les Beaux Séminaires Sur l’Impunité ou l’on Mange Bien dans les Hotels 5 Etoiles de Petion -Ville c’est Bien (pour ceux qui en Profitent) Mais durant le Meme Temps la Terreur S’Installe aux Quatre Coins du Pays pendant que les organisations sous references demeurent de plus en plus Silencieuses !!!

    Plus Globalement, la Société Dans ces Diverses Composantes, Doit Se RÉVEILLER et Dire NON aux Pratiques de TERREUR de certains Corps Armés dont le BOID !!!

    Stephen William PHELPS, Port-au-Prince le 13 octobre 2017.

  • Haiti politique : Les Manifestations de L’opposition s’amplifient , Les prisoniers politiques se multiplient au penitencier National et Le pouvoir s’avance dans un avenir uncertain .

    Haiti politique : Les Manifestations de L’opposition s’amplifient , Les prisoniers politiques se multiplient au penitencier National et Le pouvoir s’avance dans un avenir uncertain .

    Politique !

    manuf

    L’avocat Me Andre Michel de l’opposition politique vient de confirmer q’une quarantaine de prisonniers politiques sont actuellement détenus au Pénitentier National, le plus grand Centre Carcéral du Pays. Oui, ce sont des prisonniers politiques, étant donné qu’il s’agit de personnes arrêtées illégalement par le Pouvoir Politique en Place au moment de l’exercice de leurs droits politiques . Pour la seule journée de manifestation du Samedi 30 Septembre 2017, les personnes suivantes ont été arrêtées : 1)Jean Fenton Nicolas,2) Franso Réjouis, 3) Roberson Point du Jour, 4)Jean Gilles Jacques, 4)Pierre Gérald, 5)Cérilus Rolin Richarson, 6)Pierre Louis Onoré, 7)piérrain 8)Junior, 9)Altidor Alrich, 10)Asique Fresner, 11)Cilien Joanel, 12)Alcérès Castra, 13)Jacques Ronel, 14)Jacques Pierre), 15) Richard Roger, 16) Rigaud Jean, 17, Pierre Paul Thomas, 18) Osnel Richard. La majorité d’entre eux ont été arrêtés dans l’aire du Champ de Mars avant d’être conduits au Commissariat de Port-au-Prince. La PNH a procédé ce Jeudi 5 Octobre 2017 à l’arrestation d’une dizaine de personnes au cours de la manifestation de l’opposition. Elles sont actuellement en détention dans différents commissariats de la zone métropolitaine. Le dossier des personnes arrêtées le Samedi 30 Septembre 2017 et celui de celles appréhendées le 22 Septembre 2017 ont été déférés au Cabinet d’instruction et le Doyen Bernard St Vil , de son côté, a désigné le Juge d’instruction Berge O Surpris pour la conduite de l’instruction. La cellule médicale et Humanitaire a déjà dénombré deux manifestants de l’opposition assassinés par balle à Port-au-Prince et à Hinche ( Tichenn ainsi connu et Jean Mackenson) et une vingtaine de blessés. Ce Jeudi 5 Octobre 2017 , la répression a atteint une limite extrême quand des anciens militaires et des civils lourdement armés constituant la milice du gouvernement ont ouvert le feu en plein jour sur la manifestation de l’opposition à la Rue St Martin, quartier populaire de la capitale ; 4 manifestants sont sortis blessés.

    Malgre les repressions et des actes d’intimidation ,La mobilisation s’amplifie et le gouvernement pesiste dans le mal …..

  • Haitian presidential candidate welcomed in U.S.

    Haitian presidential candidate welcomed in U.S.

    Politique !

    April 23 — Five hundred people packed an Oakland, Calif., church today to welcome Dr. Maryse Narcisse, presidential candidate of Fanmi Lavalas, the party of Haiti’s first democratically elected president, Jean-Bertrand Aristide.

    “The U.S., U.N. and other so-called ‘friends of Haiti’ brought about the electoral coup d’etat,” Dr. Narcisse said. “The election of 2015 was thrown out because of widespread election fraud. Then, the rerun in 2016 was stolen again.

    “But Nou Pap Obeyi (We Will Not Obey) — this is a slogan our people believe in, because Haitians, who overthrew French colonialism and slavery in 1804, will never accept foreign domination.”
    berkeley
    There was music by the Vukani Mawethu choir and the revolutionary words of drummers Phavia Kujichagulia and Val Serrant. A Black community security service, Community Ready Corps, clad in black uniforms and berets, provided security for the event, protecting the special guest from the real dangers that democracy fighters in Haiti face every day and could face here.Over the past two years, Haiti’s popular movement has fought a relentless campaign for free and fair elections in support of Dr. Narcisse’s candidacy, with tens of thousands in the streets almost daily for many months. They fought to overturn the results of fraudulent elections that gave the presidency to a U.S.-backed, right-wing candidate.

    A longtime Lavalas militant, as well as a medical doctor, Dr. Narcisse has been in the streets with the people day after day, as they face police bullets, tear gas, water hoses and clubs. “When you give voice to the demands and grievances of the people,” she said, “you win their hearts.”

    She pointed out that “Haiti is an unequal country, where 1 percent of the population own 45 percent of the wealth, and most live in abject poverty, with high unemployment. The economy is at a standstill. The price of food and fuel keeps going up. There is poisoned water, flooding and deforestation. Over 200,000 children cannot go to school, because most primary schools are private.

    “There is constant meddling by the U.S. and the United Nations occupation force, creating instability,” Dr. Narcisse continued. “They don’t want us to have our own strong government serving our people. These self-appointed ‘friends of Haiti’ want to hold onto the power so they can serve international interests. That is why they intervene and steal our elections.”

    The small, right-wing, Haitian elite controls the government, said Dr. ­Narcisse, and there are signs of a return to the methods of the Duvalier dictatorship, which ruled Haiti from 1957 to 1986. “But in 1986, the people rose up and overthrew Baby Doc Duvalier,” she said. “As in those times, today we are reorganizing, holding large mass meetings, educating and mobilizing our people — because the people want to resist and they will never give up.”

    The program, organized by the Haiti Action Committee, was a benefit for the Haiti Emergency Relief Fund. See haitiemergencyrelief.org.

    (WW photo: Terri Kay)

  • Les habitants de la localite de Boutin volent au secours des responsables de la Mairie de la Croix des bouquets.

    Les habitants de la localite de Boutin volent au secours des responsables de la Mairie de la Croix des bouquets.

    Politique !

    Les images parlent d’elles-mêmes.

    Les clichés de loop Haiti donnent froid dans le dos. Autant qu’ils puissent heurter la sensibilité ou soulever l’indignation, ils ont le mérite d’être vrais. Pourtant, l’endroit où notre photographe a déniché ces prises n’est pas trop éloigné de la capitale.

    Boutin, voici le nom de cette localité, où tout manque. Située dans la commune de Croix-des-Bouquets à quelques kilomètres de Port-au-Prince, les besoins, pour la plupart élémentaires sont légion. Pas d’accès à l’eau potable, absence de système d’assainissement, pratiques d’hygiènes inadaptées, sont entre autres les principales caractéristiques de cette localité d’environ 4000 âmes.

    Touchés par l’épidémie du choléra, les habitants de Boutin doivent parcourir près de 4 km avant de croiser une source pour s’approvisionner en eau. A cela s’ajoute des conditions d’apprentissages vraisemblablement inadéquats comme en témoigne la photo d’une salle de classe capturée dans la zone.

    Tandis que des instances non gouvernementales essaient d’apporter de l’aide autant que faire se peut, les structures étatiques, elles, peinent à manifester leur présence.

    credit Loop Haiti .loop

  • Rony Colin met le cap sur le développement socioéconomique de la Croix-des-Bouquets

    Rony Colin met le cap sur le développement socioéconomique de la Croix-des-Bouquets

    Politique !

    « Tout processus de développement passe nécessairement par la mise en place des infrastructures de base. Sécurité, route, eau potable et assainissement, électricité, entre autres ». C’est ce qu’a fait savoir Rony Colin, maire principal de la commune de la Croix-des-Bouquets, lors de l’inauguration des travaux de rénovation de deux tronçons routiers, le vendredi 13 janvier 2017, dans ladite municipalité.

    Deux tronçons routiers viennent d’être réhabilités. Il s’agit de la rue Abraham Lincoln (400 mètres linéaires) et la rue St Jean (430 mètres linéaires). Il faut signaler qu’il y a aussi une série de travaux de rénovation et de nouvelles percées des infrastructures routières entamées dans la commune il y a environ six mois. Faciliter la circulation, le transport, et aussi permettre aux opérateurs économiques de mener à bien leurs activités sont parmi les objectifs poursuivis par la mairie à travers ses interventions.

    Le titulaire de cette municipalité qui s’exprimait lors de l’inauguration de ces travaux a indiqué que cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un programme global d’aménagement de la commune. « J’ai promis à la population crucienne des services sociaux de base », a lâché le maire principal, sans vouloir énumérer les autres travaux de nivelage déjà réalisés dans différentes zones de la commune, en cinq mois. Les travaux se poursuivent, a-t-il affirmé, précisant que d’autres travaux sont en passe d’être mis en branle, tels que drainage et canalisation. Il a, dans ce contexte, martelé qu’on ne peut pas penser la création d’emplois sans s’assurer que les infrastructures de base soient disponibles.

    S’il est vrai que cette commune a été souvent critiquée sur divers problèmes : insalubrité, recette fiscale…, le PDG de radio Télé Zénith promet de tout mettre en œuvre, avec, bien sûr, la collaboration de la population pour relever ces défis constituant un goulot d’étranglements pour l’avancement de la commune. Faisant le point sur la fiscalité de la mairie, la situation semble avoir été compliquée. Le paiement des taxes a été une pierre d’achoppement. Mais, a-t-il auguré, par la motivation des gens, il a dit arriver à augmenter le nombre de personnes qui paie le CFPB, passant de 500 à 3 000 personnes, en cinq mois. « […] j’encourage tout un chacun à honorer ses redevances fiscales envers la mairie », a-t-il renchéri.

    Sur ce même point, Rony Colin a aussi fait savoir qu’en arrivant à la tête de l’institution municipale, il a trouvé sur le compte bancaire de la mairie près de 600 gourdes, avec une dette de 46 millions. À en croire ses dires, il prévoit pour cet exercice une rentrée autour de 450 millions de gourdes. Cette prévision est faite, selon lui, sur la mise en opération des services affaires sociales et environnement, génie municipal, voirie, décès, domaine fiscalité, et aussi le service des affichages…

    En matière de mise en opération des travaux d’infrastructures routières, la mairie développe une collaboration avec des entreprises de construction placées dans la commune. La compagnie HL Construction, consciente du leadership des dirigeants de la mairie de par le signal de développement envoyé, a coopéré en vue d’achever ces travaux ayant déjà démarré. La compagnie de construction qui a mis ses techniciens au service de la mairie, a utilisé son matériel et celui de la mairie pour achever les travaux. Tout cela s’inscrit dans une démarche de participation aux travaux de rénovation des réseaux routiers de la commune, afin de rendre service à la communauté.

    Les défis sont de taille dans la commune. Mais, a avancé M. Colin, ensemble on va s’évertuer, dans la mesure du possible, à la mettre sur la voie du développement économique pour que ses filles et fils puissent trouver des services de qualité. Des riverains de la commune, interrogés sur la question, affirment avoir donné de bonnes notes à la mairie qui se veut être au côté de la population crucienne. Ils se montrent très enthousiastes quant à la rénovation de ces infrastructures routières. Ils appellent à la poursuite des activités.

    Mise au point sur un projet de gares routières

    À partir d’un budget rectificatif qui sera élaboré d’ici le mois de mars, un projet de deux gares routières sera, sous peu, effectif. Le premier se fera sur cinq carreaux de terres à ONAVIL, desservant les véhicules de transport en provenance du Plateau central. Dans cet espace, on y trouvera, une pompe gazoline, un shop, un poste de police, et un restaurant… L’autre se fera sur 1 ha dans la zone de la Tremblay, avec les mêmes services, desservant, pour sa part, les machines venant de la République dominicaine, Thiotte, Ganthier, notamment. D’autres perspectives sont en cours, parmi lesquelles la création d’un centre de santé, d’une école communale.

    Située à 12 km au Nord-Est de Port-au-Prince, la Croix-des-Bouquets a une superficie de 634,62 km2. Elle est géographiquement bornée à l’Est par Thomazeau, Ganthier et Saut-d’Eau ; au Sud par Belle-Anse ; à l’Ouest par Cité Soleil ; au Nord par Tabarre, Pétion-Ville, Kenscoff, Cabaret et le Golfe de la Gonâve. Elle est aussi la plus grande commune de la République d’Haïti en termes de superficie.

    Therno N. A. Sénélus

  • Guerby Dujour fait-il référence à Tamara Orion, Guerrier Henry, Emmanuel Jean Francois, Remarais Jean-Baptiste, Guy Delva, Valéry Numa, Guerrier Dieuseul, Roberde Celiné dans cet Article huhm?  Haiti: Quand une presse mendiante veut elire un president.

    Guerby Dujour fait-il référence à Tamara Orion, Guerrier Henry, Emmanuel Jean Francois, Remarais Jean-Baptiste, Guy Delva, Valéry Numa, Guerrier Dieuseul, Roberde Celiné dans cet Article huhm? Haiti: Quand une presse mendiante veut elire un president.

    Politique !

    Le Dimanche 20 Novembre dernier, comme certains, j’ai suivi la journee electorale. Oui, je l’ai suivie. Mais pas sans angoisses et amertume. Cette journee m’a permis de comprendre ce qu’est devenue mon ile.

    La grande revelation de cette journee fieleuse etait la presse. Une presse qui devient de plus en plus ignoble. Jamais la presse haitienne n’a ete aussi affreuse et nauseabonde de toute son histoire. Bouree de mendiants, de mercenaires et de mediocres en quete constante d’un os a ronger, la presse haitienne est devenue tout simplement terroriste.

    Depourvue de raison et de scupules, la presse haitienne est entrain de s’attribuer le sale role que jouaient les forces armees d’Haiti autrefois dans le cadre des elections haitiennes. Le role de faiseur de rois. Plus puissante que le CEP , la presse, controlee par l’oligarchie affairiste et flibustiere, choisit brutalement et grossierement Jovenel Moise au detriment des electeurs.

    Toute honte bue, certaines stations de radio dont Signal FM, ont exerce de fortes pressions psycho logiques sur les auditeurs pour les porter a accepter la folle idee que le PHTK a tout raffle et que c’etait fini.
    Une certaine journaliste de cette station a meme atteint l’orgasme en direct apres s’etre longtemps masturbee a l’aide de son miccro qu’elle devait certainement confondre avec un fallus.

    Triviale, sans ethique ni decorum, celle-ci s’est vantee de vouloir trouver sur sa ligne le directeur de l’EDH pourque celui-ci s’explique sur la coupure electrique constatee le jour du vote. Avec une arrogance teintee de moquerie, cette journaliste s’est laissee aller comme le goulu d’une bouteille trop plein.

    A ses cotes, deux enormes mediocres qui prechaient subtilement un evangile indigeste selon Jovenel Moise. L’un d’entre eux s’etait fait renvoyer par une autre station ou il travaillait au par-avant pour vol de payroll. Et dire qu’il est instable.

    Que de torts cette presse n’a t elle pas deja causes au pays. Helas!

    Tout compte fait, il n’existe pas de societe sans presse. Mais, quand celle-ci devient nuisible, mechante et destructrice, elle doit se preparer a toutes eventuelles journees de chrystal que ses maladresses peuvent provoquer”.

    Guerby Dujour.

  • Redeem Dieudonne , Un Jeune Leader  a suivre …………..et qui  progresse dans la dignite !!

    Redeem Dieudonne , Un Jeune Leader a suivre …………..et qui progresse dans la dignite !!

    Politique !

    dean
    Grandit dans les parnages de la rue Stenio Vincent a une centaine de pas de la Mairie. Il a fait ses etudes primaires a l’ecole mixte Sainte Enfance , secondaires au college Coeur de Jesus , CFC de Babiole, puis Radiologie a Keiser University, Florida. Apres 12 Janvier 2010, il a decide de rembousser chemin sur sa ville natale et se mettre au service de son pays .
    Toujours souriant,Un model de jeune Learder qui progresse dans la dignite, avec une vision communautaire incomparable qui repond vraiment a la realite de changer l’image de la commune de la Croix-des-bouquets situee a quelques kilometres de la capitale haitienne.Redeem Dieudonne est l’expression de la fierte Crucienne dans son combat a lutter contre la defaillance des politiciens mediocres pondus dans le canal administratif de l’etat.Ses Actions l’indiquent mais qui ne s’etonnent pas personne,car par nature en sa qualite de membre de la famille Dieudonne ,Redeem a beneficie l’heritage d’amour et de partage hereditaire.Un don de Dieu qui a fait de lui l’homme politique que la population crucienne a tant revee depuis des annees.
    Son energie a motive les residents contre la salubrite a travers la ville est une grande initiative qui merite beaucoups de respect et qui prouve encore l’engagement de ce jeune Leader potentiel dans le processus de doter sa ville natale un environnement saine et propre.Plus profonds , dans le social , les demarches entreprises par ce dernier permettants aux familles victimes du tremblement de terre du 12 janvier d’avoir acces a une petite Maisonnette de qualite ,tres comfortable dans le cardre d’un petit projet communautaire pour faire face aux grands defits de logement dans un processus de developpement durable. .
    Toujours prets a ecouter les conseils des autres,tres collaboratif,tres motivant ,tres sociable mais malgre tout ses adjectifs qualificatifs, Redeem victime dans un monde ou l’on respect pas la valeur morale des gens.Un Pays mounepayiste . c’est l’immoralite qui gourverne. L’heure a sonne , le temps de la revolution Morale n’est pas loin Alors soyez pret a etre le fameux l’homme qui aura la chance d’avoir son nom figure dans l’histoire politique de la croix- des- bouquets.

    Croixdesbouquetsunited.

  • Voici une lettre ecrite par Alliance citoyenne A Mr Peter Mulrean,Ambassadeur des Etats –Unis en Haiti

    Voici une lettre ecrite par Alliance citoyenne A Mr Peter Mulrean,Ambassadeur des Etats –Unis en Haiti

    Politique !

    Miami, le 11 Décembre 2015

    Lettre ouverte :

    A : Peter F. Mulrean
    Ambassadeur des Etats-Unis en Haïti
    En ses Bureaux
    Tabarre 41, Route de Tabarre
    Port-au-Prince, Haïti

    Monsieur l’ambassadeur,

    Nous, de l’Alliance Citoyenne (AC), organisation de la société civile œuvrant en faveur de l’intégration des haïtiens de l’étranger dans les affaires politiques, économiques, sociales et culturelles d’Haïti, sommes profondément préoccupés par votre attitude irrévérencieuse, maladroite, arrogante et raciste dans la crise haïtienne que votre pays doublé par d’autres membres du Core Group a sciemment fabriqué dans l’objectif de satisfaire vos intérêts et ambitions impérialistes au détriment de ceux de la population haïtienne en quête constante d’un mieux-être. Cette attitude traduit votre irrespect d’Haïti et du peuple haïtien, de son histoire et de sa culture.

    A peine arrivé au pays, comme vos prédécesseurs, déjà, vous vous faites remarquer par des prises de position partisane et contraire à votre mission de diplomate.

    Dans des déclarations tenues le 3 Décembre dernier, lors d’une soirée de gala organisée en votre honneur par la HAMCHAM en votre résidence à Port-au-Prince, vous avez clairement exprimé votre opposition à l’idée de mettre en place un gouvernement de transition en Haïti, dans le cadre de la résolution de la crise née des élections frauduleuses du 9 Août et du 25 Octobre 2015. De quel droit aviez-vous osé prendre une telle position? Quid de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires dont Haiti est partie ?

    Aussi, aviez-vous admis que les nouveaux dirigeants du pays devraient être issus d’élections libres et non de la rue. Là, vous avez peut-être raison. Cependant, vous n’êtes pas sans savoir que les élections du 9 Août et du 25 Octobre 2015 n’étaient ni libres ni démocratiques. Elles ont été entachées d’irrégularités et de fraudes massives planifiées par le régime en place, exécutées par un Conseil Electoral indigne et approuvées par l’ONU et le Core Group dont votre pays fait partie.

    Il est vrai que les relations entre votre pays et le nôtre sont faites de domination et d’exploitation à outrance dont Haïti continue de faire les frais, rien ne vous autorise ni aucun autre diplomate à s’immiscer dans nos affaires.

    Quand les élites chargées de conduire les destinées d’un pays s’effondrent au point que des diplomates étrangers s’arrogent le droit d’interférer et d’intervenir sans gêne dans une crise interne qui concerne les haïtiens eux-mêmes, il est plus que normal que les citoyens viennent en relais et assument souverainement leurs responsabilités. Comme ce fut le cas, à maintes reprises durant 2014 et 2015 aux Etats-Unis, où des citoyens par milliers envahissent les rues dans divers Etats pour crier leur ras-le-bol face à un appareil de justice raciste et partial. Vous avez la mémoire courte Mr. le Diplomate !

    Parallèlement Monsieur l’Ambassadeur et Proconsul, sachez que seul le peuple haïtien est souverain. Tout pouvoir issu d’élections frauduleuses ne jouissant pas de la légitimité populaire, même avec l’appui de l’étranger, ne pourra pas diriger le pays sans affronter la dure réalité de l’instabilité et de la violence.

    Quand, dans un pays, des institutions de l’Etat faillissent à leur mission et s’associent, en plus, à des étrangers pour organiser des joutes frauduleuses donnant naissance à une crise sans précédent, il est normal que les citoyens descendent dans les rues pour demander des comptes, au nom de la démocratie.

    Quand dans un pays, ce sont des ambassades étrangères qui dictent au Conseil Electoral Provisoire les résultats des élections, attribut de souveraineté d’une nation, les citoyens conscients et épris de libertés ne peuvent pas se croiser les bras devant une telle ignominie.

    Quand, dans un pays, ce sont des étrangers qui font et défont les gouvernements au mépris du vote et des revendications populaires, il est normal que la population fasse entendre sa voix à travers des manifestations de rue. Aussi longtemps que des étrangers continueront d’imposer au pays des solutions toutes faites à des crises qu’ils ont eux-mêmes fabriqués, il sera normal que les citoyens prennent les choses en main.

    Chaque fois que des puissances étrangères se font complices de l’oligarchie et d’autres tenants du statu quo pour violer les droits les plus élémentaires des haïtiens, il en sera ainsi. Et les citoyens exerceront toujours leurs droits constitutionnels pour cracher leur mécontentement et leur colère contre un système pourri et singulièrement improductif qui veut se reproduire à perpétuité.

    Nous tenons à vous faire remarquer également que vos déclarations sont mal venues, d’autant qu’elles sont perçues comme étant partisanes. Elles constituent une ingérence grave dans les affaires intérieures d’un Etat souverain et une entorse inacceptable dans les relations diplomatiques entre deux pays. Jamais un diplomate haïtien n’oserait afficher un tel comportement hors norme aux Etats-Unis. En vérité, Monsieur l’Ambassadeur, votre attitude dans la crise haïtienne frise l’indécence.

    En fait, ce comportement n’est respectable ni pour Haïti ni pour votre pays qui promeut la démocratie et le respect des droits humains à travers le monde. C’est une atteinte au droit à l’autodétermination et à la dignité du peuple haïtien qui a fièrement renoncé depuis plus d’un quart de siècle à la dictature en renversant, par un soulèvement populaire, le régime honni des Duvalier qui bénéficiait pourtant du plein soutien de votre pays.

    Enfin, nous vous enjoignons d’arrêter immédiatement, monsieur l’ambassadeur, vos interférences intempestives dans les affaires haïtiennes. Car elles n’aident nullement à arranger la situation. Au contraire, elles sont de nature à encourager la délinquance politique, le banditisme « légal », la corruption, l’impunité, l’immoralité, la construction lente, mais certaine d’une dictature, à attiser dangereusement la haine sociale et à enfoncer davantage le pays dans l’instabilité politique et sociale.

    Au nom de la patrie, mourir est beau !

    Francklyn B. Geffrard
    Président
    011(509)3785-3265

    Cc : Maison Blanche
    Département d’Etat
    Les Médias

    received_1043187125728731

Back to Top

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com